Drakensberg | Une randonnée à couper le souffle

Il manque quelques jours mais Geneviève à pris du retard…ça devrait suivre aujourd’hui peut-être…Je ne pouvais pas attendre.

31 juillet

Tard en fin d’après-midi, nous sommes arrivés dans la région nord des Drakensberg (montagnes des dragons). Ayant une grosse journée le lendemain, nous nous sommes couchés relativement tôt (disons que les nuits où on se couche passé 21h30 sont assez rares).

Ceci étant dit, je ne pouvais pas aller me coucher avant de jouer un peu avec le feu, quelques collègues de voyage et nos caméras. Voici les résultats…

Tout allait bien jusqu’au moment où l’appareil de flammèche que j’avais construit m’est retombé sur le torse et a fait des trous dans mon chandail…maudite marde!

 

1 Août

Nous nous sommes levés de grand matin pour entamer les deux heures de route pour nous amener jusqu’au point de départ de notre randonnée pour la journée dans l’escarpement des Drakensberg.

Initialement, Geneviève et moi devions faire une randonnée de cinq jours dans la région avant de partir en autobus autour de l’Afrique mais compte tenu que nous n’étions pas capable d’avoir moins cher que 3000$ pour la semaine par groupe local pour la faire, nous avions opté de simplement faire une randonnée d’une journée.

Sentinel Peak

Nous sommes partis, tout le groupe, à 10h le matin à 2550m d’altitude en direction de Sentinel Peak. Après avoir marché 4km nous sommes arrivés à The Gully. Un segment de 200m vertical sur 310m horizontal. On parle ici de 33o de pente (Mont Washington c’est environ 10o). Disons que la patate pompait!

The Gully

Une fois que nous avons terminé ce segment, nous nous sommes retrouvés sur un énorme plateau à 3110m pour le diner. De chaque côté du plateau, il y avait des falaises de plus de 1000m d’élévation. C’était assez impressionnant.

Tugela Falls

Un de nos collègues qui démontre ses talents de danseurs…et oui, il étudie la dedans.

Une fois le lunch terminé, nous sommes redescendus un peu pour aller voir Tugela Falls. Tugela Falls à 983m de chute, est reconnu comme étant la chute la plus haute au monde avant Angel Falls au Venezuela. Par contre, la chute est brisée en cinq segment ce qui fait en sorte que certaines personnes accordent la première place à la chute vénézuélienne. Peu importe où elle se situe, c’était vraiment haut. Étant en saison sèche, la chute ne coulait pas réellement et tout ce qui y avait au sommet était quelques petits bassins d’eau. Je ne pouvais manquer l’occasion d’aller me saucer. L’eau étant près de 3-4 degrés, je ne suis pas resté très longtemps.

Toute chose qui monte doit éventuellement redescendre. Nous avons donc quitté la chute pour aller emprunter les fameuses échelles de chaines. Afin d’aller rejoindre le sentier principal pour retourner, nous ne pouvions pas reprendre The Gully à cause des roches lousses qui pourraient tomber sur la tête de ceux qui sont plus bas. Le seul moyen de descendre était donc de prendre deux échelles, une de 12m et l’autre de 20m à flanc de montagne. Disons que certains l’ont trouvé plus facile que d’autres.

Les fameuses échelles de chaines vue du haut
Échelles vue du bas

Quatre kilomètres plus tard, nous étions de retour à l’autobus prêt à retourner se laver et prendre un bon souper.

Je n’ai pas pu avoir ma randonnée de 5 jours où nous aurions pu se lever seul au lever du soleil à chaque matin sur le plateau mais bon, on peut pas tout avoir dans la vie. Nous avons quand même pu tout voir et profiter d’une journée magnifique.

Demain nous rentrons à nouveau dans le Lesotho pour quelque jour, pays où le point le plus bas et le plus haut au monde.

 

10 Replies to “Drakensberg | Une randonnée à couper le souffle”

  1. Wow! Effectivement impressionnant! Toutes les photos sont belles à couper le souffle. Que d’émotions vous avez dû y vivre. Paysages époustouflants. C’est tout un exercice cardio que cette randonnée!

    1. Une chance que ce n’était qu’une petite section car ça montait assez. Il y a même une fille de notre groupe qui avec la déshydratation et l’effort s’est évanouie quelques secondes.

  2. J’ai de la difficulté à imaginer une pente trois fois plus à pic que le mont Washington, Oufff!

    Alexandre, tu ne devrais pas jouer avec le feu sans la supervision de Nicolas…???

    Dire que l’on se plaint que l’eau de ma piscine est froide….?

    1. J’ai clairement moins d’expérience que mon frère dans ce department.

  3. Élaine et Normand dit : Répondre

    Tellement déçu que tu n’aies pas montré tes talents de danseur toi aussi. Je présume qu’il y avait des jambes molles lors de la descente dans les échelles.

    1. Dans la vie c’est important de connaître ses talents et ses limites.

  4. Mais c’est tellement beau et majestueux :)) ça a dû être toute une expérience – malgré les échelles… oufff qu’elles n’ont pas l’air évidentes !

    PS : Alexandre, les photos de flammèches sont tellement belles, les trous dans ton gilet en ont certainement valu la peine 😛

    1. Le seul problème c’est que je suis pogné avec mes chandails troués pendant 6 mois. Je vais quand même en refaire maintenant que j’ai deux chandails sacrifiés

  5. Encore une fois, des photos impressionnantes! ? La baignade d’Alexandre m’a démontré que, finalement, l’eau du Lac des Piles est pas mal chaude, contrairement à ce que je croyais! ? Bonne journée à vous deux, les amoureux!!!?

    1. Merci! On va dire le mot baignade bien vite car je suis pas resté bien longtemps.

Laisser un commentaire