Istanbul | Un bref retour

10 avril 2019

Pour la seconde portion de notre séjour à Istanbul, nous avons opter de ne pas aller du côté asiatique de la ville et bel et bien de retourner dans la vielle ville européenne. Istanbul est une des plus grosses métropole au monde et à défaut de devoir revenir, il n’y avait pas de valeur à se lancer partout.

Nous avons choisi de débuter la journée dans citernes de la ville. Bâtit au 6e siècle, elle pouvait accueillir 80 000 mètres cubes d’eau et servait à filtrer et approvisionner la ville à l’époque. De nous jour, il ne reste presque plus d’eau et est une des sites UNESCO de la ville.

En après-midi, nous avons choisi d’aller faire un tour au Grand Bazar voir si nous pouvions trouver quelques items typiques de la Turquie. Après quelques boutiques paris les milliers dans ce marché, nous avons décidé de faire un arrêt dans un commerce de tapis. Encore une fois, nous avons reçu le thé et la démonstration des centaines de tapis. Après presqu’une heure, nous avons finalement tombé sur un tapis parfait pour la chambre de bébé. Quelques longues minutes de négociations, nous sommes repartis bien content de notre achat.

Complètement exténué de mon magasinage, j’ai décidé d’aller prendre un bain turc. Nous avions eu quelques recommendations mais malgré celles-ci, j’était un peu hésitant. Étant enceinte, Geneviève a dû rester à l’extérieur alors que je suis allé me faire laver. Oui oui, je me suis bel et bien fait lavé. Une fois nu et enrobé d’une serviette a main, chaque homme rentre dans une énorme pièce en marbre. La dalle de marbre est extrêmement chaude, ce qui favorise la sudorification. Quinze minutes à suer comme un cochon, un préposé au lavage vient te frotter le corps avec une débarbouillette. Ça prend quelques secondes pour s’y habituer mais cela fait quand même beaucoup de bien. Une fois lavé et rincé, tu te sens vraiment mou comme une guenille. Je recommande fortement l’expérience.

Je ne suis pas dans cette photo 😉

Nous avons pris la soirée pour aller manger dans un dernier restaurant typique turque où j’ai pu manger un repas cuit traditionnellement dans un petit pot de terre cuite. Un délice!

Ce fut un court séjour dans ce pays si inconnu et je doute que ce sera la dernière fois. Les turcs sont extrêmement gentils et sont toujours prêts à aider. Les paysages sont à couper le souffles et l’histoire est tellement riche. Vraiment une belle trouvaille!

À un prochain voyage!

Laisser un commentaire