Cappadocia | Entre ciel et terre

1 avril 2019

Aussi vite que nous venions d’arriver à Istanbul, nous quittions déjà pour Cappadocia. Debout à 5h nous avons pris la navette pour l’aéroport principalement domestique du côté asiatique d’Istanbul. Apparement le trafic est infernal à Istanbul alors le propriétaire de l’hotel nous avait avisé de partir à 5:15 pour faire le 40 minutes de route sans traffic pour prendre notre vol à 8:45. Selon lui, le transfert pouvait prendre 1:45. Bref, disons que nous sommes arrivés à l’aéroport à 6h et nous n’avions pas de bagages à enregistrer. Génial!

A notre arrivé à Cappadocia, nous avons pris la navette d’une heure entre Kayseri et Göreme. Suite aux recommendations de nos amis, nous avons pris deux nuits dans le Koza Cave Hôtel. Selon eux, c’était la meilleure terrasse de la ville. En gros Cappadocia est reconnu pour ses villes souterraines, les montgolfières et son importance religieuse chrétienne dans le temps. 

La première journée, nous avons fait la marche jusqu’au Musée à air ouvert de Göreme. Un site UNESCO reconnu pour son village chrétien d’ermites.  PLUS D’HISTOIRE

Ce matin, nous nous sommes levés à 6h pour aller sur notre terrasse pour voir les montgolfières qui partent à chaque levé de soleil. A la sortie de notre chambre (nous dormions dans une chambre dans une caverne avec juste une petite fenêtre), nous avons constaté la petite pluie. Une fois rendus sur la terrasse, il n’y avait qu’une seule montgolfière alors qu’il devait en avoir des centaines. Un peu bredouille nous sommes retournés se coucher et décider ce que nous allions faire du restant de la journée avec la pluie. 

Selon la légende, le ciel devait être rempli….hmmm…pas sûr!

Finalement nous avons décidé d’aller voir une ville Hittite souterraine question de se protéger de la pluie. Deux transferts et une heure plus tard en transport public, nous sommes arrivés à Kaymaklı. De toutes les villes souterraines découvertes à ce jour, celle-ci est la plus vaste mais non la plus profonde. Les hittites, un peuple nomade, construisait ces villes afin de se cacher des Romains qui conquéraient le territoire. N’ayant aucune chance contre les armées romaines, ils préféraient se cacher pendant des mois sous la terre en attendant le passage des romains. Chaque village avait sa ville souterraine. La ville souterraine de Kaymaklı pouvait héberger 5000 personnes, des animaux et des réserves pour trois mois jusqu’à 80 mètres sous la terre. Au cours de la visite des lieux, nous avons parcourus les cinq premiers étages (huit au total) jusqu’à 30 mètres sont la terre. Les trois derniers étages se sont effondrés et ne sont plus assez sécuritaires pour leur visite. 

Notre troisième et dernière journée, nous nous sommes levés à 6h pour voir les montgolfières. A notre arrivée sur notre terrasse, il y avait finalement toutes les montgolfières dans le ciel. Avec notre petit setup de tapis et coussins, c’était super beau. Genevieve avait retrouvé le sourire! Nous avons finalement appris que les montgolfières n’avaient pas pu se lever depuis les quatre dernières journées à cause de la mauvaise météo. Quelle chance! 

Ahhhh…là nous parlons!
Petit setup d’influenceur
Quand tu es VRAIMENT motivé…il est quand même 6h30 le matin

Un succulent déjeuner par la suite et nous avons repris la navette vers l’aéroport de Kayseri pour reprendre notre vol vers Antalya. 

Laisser un commentaire