Parc National Gros Morne – 10 sur 10

8 juin 2022

Petit accomplissement personnel, je viens de mettre les pieds sur ma 10e et dernière province. Ça n’a que pris 33 ans pour y arriver. Prochain arrêt : les territoires!

Déjeuner en sortant du bateau. La nuit a été courte!
C’est par là-bas la sortie!

Une fois descendu du traversier, c’était comme un long train routier sur la Trans Canada Highway en route vers Deer Lake. En fait, la très très grande majorité des biens et aliments requis à Terre-Neuve arrivent par bateau et donc le traversier était plein de camions-remorques en route vers les villes/villages de la province pour renflouer les stocks.

Quelques heures de route de plus et nous arrivions à Deer Lake. Muni d’un aéroport régional qui dessert jusqu’à Toronto, cette ville de 5000 habitants est la plaque tournante entre Port-aux-Basques, la côte Ouest et le reste de la province incluant St John’s. 

Le plan de la journée était de continuer vers le Parc National de Gros Morne et d’y retrouver notre cabine rustique pour les trois prochaines nuits. Bien que nous ayons la tente avec nous, nous avons opté d’y aller en cabine pour la portion Terre-Neuvienne compte que les nuits frôlent le point de congélation. 

Quelques sourires dans la cabine!

Un fois acclimaté à notre cabine, qui sont très cool en passant, nous avons décidé d’aller faire le 2km de randonnée autour de Beaver Pond question de se dégourdir les jambes un petit peu et de bruler un peu d’énergie excédentaire aka Charlotte ;). 

Au bout du quai de notre cabine
Berry Pond
Compliqué avec 4 sourires en même temps!
C’est un départ de la randonnée!
Barrage de castor

Nos premières impressions de Terre-Neuve sont excellentes et les paysages sont vraiment magnifiques. C’est un bon mélange entre l’Ouest Canadien et l’Islande. Ça promet!

Dinner Time!
Focus Charlotte!

9 juin 2022

Aujourd’hui c’est notre première grosse journée de randonnée. Au menu, l’ascension de Berry Hill. Similaire au Mont St-Grégoire, cette petite montagne nous permettait d’avoir une belle vue de la portion centrale de Gros Morne ainsi que de la ville de Rocky Harbour. 

Vue du sommet

Compte tenu que la journée était encore jeune, nous sommes ensuite allés voir les chutes à partir du sentier Southeast Brook Falls. 

Haut des chutes
Avec plus de 120 000 orignaux à Terre-Neuve, il faut faire attention sur les routes! 5 de vue à date.

Après la sieste, nous sommes allés visiter la ville de Rocky Harbour ainsi que le phare de Lobster Cove. Une petite randonnée autour du phare nous a mené sur le bord de la mer ainsi que dans les anciens jardins du gardien du phare. Une belle façon de se dégourdir les jambes.

10 juin 2022

Aujourd’hui, c’est notre journée de randonnée dans l’autre section du Parc National. Alors que hier nous étions dans la portion centrale, aujourd’hui nous sommes dans la région des Tablelands. Au menu, 5.5km de randonnée et 340m de dénivelé positif pour se rendre au « meilleur point de vue du parc » selon le dépliant de Parcs Canada. 

Gros Morne NP

Avec Antoine bien installé dans le sac de randonnée et Charlotte pleine de forces et d’énergie, nous étions prêts à débuter notre ascension. Le premier kilomètre et demi montait constamment dans la forêt avec une bonne pente. Une petite racine par-là, un petit ruisseau à enjamber par ici, une petite fleur bleue, une jaune, une blanche, un caillou spécial, Charlotte en avait plein les yeux. Malgré ses petites jambes « de géant » de quelques pouces, elle continuait de gravir la montagne. 

Panoramas en route vers le sommet

Bien que le mois de juin était bien entamé, nous nous sommes retrouvé face-à-face avec de la neige résiduelle sur notre sentier en altitude. Quel plaisir fou pour Charlotte de pouvoir prolonger un peu sa saison de mangeage de neige! « Mais voyons dont neige! Qu’est-ce que tu fais ici! C’est l’été » qu’elle continuait de répéter à chaque talle de neige en poursuivant avec une version modifiée de la chanson L’été c’est fait pour jouer de Passe-Partout. 

De la neige en été?!?!

À un kilomètre du sommet, nous avons carrément dû marcher dans la neige pour poursuivre le chemin. Mais qu’elle absurdité de marcher dans la neige sans ses bottes de neiges! Encore supporté par ses propres jambes, Charlotte arriva finalement au sommet où deux belles chaises rouges Adirondack l’attendait pour prendre le diner et…des jujubes de randonnée! 

Chaises rouges Adirondack au sommet
L’heure du lunch
Le réservoir encore plein d’énergie!

La vue était à couper le souffle! Nous avions une vue des fjords en bas de nous ainsi que des autres montagnes autour qui avaient encore un peu de neige.

Fjords à perte de vue

Alors que certaines personnes ont comme objectifs de brûler 500 calories de plus par jour, marcher 10000 pas, notre Charlotte Barlotte se doit de dire pas moins de 20000 mots quotidiennement. En randonnée, nous avons droit soit à une chorale sponsorisé par Disney, la Reine des Comptines ou Passe-Partout ou à des explications sur tout ce dont elle voit. Difficile de placer un mot. 

Une fois les histoires et les chants terminées, nous avons le droit aux listes. Les aliments qu’elle aime, les méchants dans sa vie (Scar, Sher-Khan, le Méchant Loup, Goethel etc.) ainsi que tous les super héros qu’elle connaît grâce aux petits garçons de la garderie. Nous avons Ironman, la chauve souris, Robin, Capitaine America et tous les autres que papa connaît. Alors que nous étions à court d’idées après 5 minutes, Charlotte demanda à maman si elle en connaissait. Geneviève, une grande connaisseuse de l’univers Marvel et DC, se trouvant très drôle, sorti le nom de Wonder Bra. Charlotte de demander d’un air incertain, c’est qui elle? Ah elle a des gros tétons répondu alors son papa pensant que le tout serait perdu dans les 20000 mots de la journée…

Et non! Un peu plus tard, Charlotte de demander, c’est qui encore qui a les gros tétons? Bonne chance Fatima et désolé!

En attendant le feu!

Laisser un commentaire